Lexique

Qu’est-ce qu’un centre de profit ?

Le juin 10, 2023 - 5 minutes de lecture
centre de profit

Pour garantir sa croissance et sa pérennité, une entreprise est souvent composée de différents services qui fonctionnent en synergie. Parmi eux, il en est un qui a le vent en poupe : le centre de profit, également appelé business unit.

Mais comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses objectifs ? Quelles sont les qualités indispensables pour être un bon directeur de centre de profit ?

Comment fonctionne un centre de profit ?

Parfois implanté sous la forme d’une filiale ou d’une succursale, le centre de profit est une unité opérationnelle indépendante au sein d’une organisation ou d’une société. 

En fonctionnant comme une entreprise dans l’entreprise, il est chargé de maximiser ses bénéfices par la commercialisation de biens ou de services. En tant qu’entité indépendante, il est doté de son propre centre d’exploitation et dégage son chiffre d’affaires. Il doit, par conséquent, justifier de ses dépenses et de ses pertes.

Bien qu’autonome, le centre de profit travaille au service de l’entreprise, sous l’autorité du directeur général. Ses tâches sont donc réalisées dans le respect d’une stratégie marketing globale. Le service concerné fixe lui-même ses prix de vente. Cependant, il est tenu de s’assurer que ces derniers restent cohérents avec les valeurs ou la politique générale de la société.

Le centre de profit se découpe généralement en plusieurs pôles :

  • Ressources humaines ;
  • Service qualité ;
  • Service techniques ;
  • Service juridique ;
  • Production ;
  • Service comptabilité ;
  • Service commercialisation ;
  • Service Marketing et communication. 

Ces différents services travaillent main dans la main dans un but commun : atteindre les objectifs fixés en interne. Des résultats du centre de profit dépendent les futures stratégies de l’entreprise elle-même.

différents services d'une entreprise

Quels sont les enjeux d’un centre de profit ?

Optimisation des coûts pour maximiser les marges

Pour dégager un profit, il faut avant tout maîtriser ses coûts. En trouvant des solutions pour les réduire au maximum, le centre de profit accroît automatiquement ses marges, donc ses bénéfices. Il s’agit ensuite de définir une stratégie de valorisation des produits ou des services, pour justifier une élévation des prix qui augmente de nouveau les marges. En optimisant son profit, le centre participe activement à la croissance de la société dans son ensemble.

Rôle stratégique des centres de profit

Les centres de profit sont utilisés pour tester la rentabilité d’un nouveau service, d’un domaine d’activité ou d’une nouvelle gamme de produits. Une marque de vêtements féminins pourra, par exemple, créer un centre de profit afin d’étudier le potentiel d’une gamme de vêtements pour homme.

Cependant, son rôle ne se limite pas à générer une source de revenus. Il est bien plus tactique ! Le centre de profit permet de matérialiser la stratégie globale de l’entreprise pour en étudier les performances. Il représente un outil analytique très précieux pour établir une stratégie commerciale solide, assurant ainsi croissance et pérennité à la société.

Contribution des centres de profit au processus décisionnel

La création de centres de profits aide à distinguer les marchés porteurs de ceux qui génèrent un faible retour sur investissement. Les résultats des centres de profits sont d’une grande utilité dans le processus décisionnel à l’échelle de l’entreprise.

Les qualités d’un responsable de centre de profit

Le succès d’un centre de profit dépend en grande partie des qualités de son directeur. Chargé d’en optimiser le chiffre d’affaires, le responsable de l’unité est généralement un expert en finances et en gestion. Maîtriser un budget et minimiser les coûts pour augmenter la rentabilité est le lot quotidien du responsable d’un centre de profit. Mais ces compétences comptables ne suffisent pas, il doit être un excellent gestionnaire à tous points de vue.

Recrutement et management de l’équipe

Le directeur est chargé de recruter l’équipe qui participera à la réalisation des objectifs. Faire preuve de discernement dès cette étape maximise les chances d’obtenir de bons résultats. Avoir un bon sens de l’organisation et du management se révèle également indispensable pour encadrer son équipe. Une forte résistance au stress et un esprit d’analyse affûté sont des atouts majeurs.

Compétences Interpersonnelles du directeur

Un bon responsable doit par ailleurs être pourvu d’une grande capacité de compréhension vis-à-vis de ses subalternes et d’un sens de la communication développé. En somme, il s’agit d’avoir la polyvalence d’un vrai chef d’entreprise, tout en gardant à l’esprit qu’il devra rendre des comptes au directeur général.

Formation pour diriger un centre de profit

Les formations permettant de prendre la tête d’un centre de profit sont variées, mais elles ont toutes en commun la pluridisciplinarité. Les écoles de commerce, les IEP (Instituts d’Études Politiques), ou encore les études en management sont des voies possibles.

Frédéric

Frédéric a eu l'occasion d'occuper plusieurs postes tout au long de sa carrière en entreprise. Il partage maintenant son expérience pour inspirer les nouveaux entrepreneurs et les aider à développer leur business.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.