Pascale GRUNY, Sénateur de l'Aisne

 

Directrice administrative et financière de profession, elle fait son entrée en politique en 1983 en étant élue au conseil municipald'Offoy (Somme). Elle devient adjointe au maire de cette commune de 1989 à 1995, date à laquelle elle abandonne provisoirement tout mandat politique.

En 2001, elle est à nouveau élue conseillère municipale, mais cette fois à Saint-Quentin, dans le département voisin de l'Aisne.

Le 16 juin 2002, elle est élue comme suppléante du député de la deuxième circonscription de l'Aisne, Xavier Bertrand, adjoint de Saint-Quentin. Elle siège à l'Assemblée nationale à partir du 1er mai 2004, lorsque celui-ci est nommé au gouvernement.

Pour les législatives de 2007, elle est à nouveau élue comme suppléante de Xavier Bertrand. Celui-ci étant nommé au gouvernement le 19 mai 2007, elle siège à nouveau au Palais Bourbon à partir du 20 juillet 2007, pour la XIIIe législature, et s'apparente au groupe UMP.

Le 16 février 2009, Xavier Bertrand reprend sa place à l'Assemblée nationale.

Pour les élections européennes de juin 2009, Pascale Gruny figure en 4e position sur la liste « Majorité Présidentielle » conduite par Dominique Riquet. Le 7 juin 2009, Pascale Gruny est élue député européen.

Le 14 décembre 2010, elle retrouve son siège à l'assemblée à la suite de la nomination de Xavier Bertrand au gouvernement. Elle laisse sa place au parlement européen à Philippe Boulland. Elle siège jusqu'à la fin de la XIIIe législature. Pour les législatives de 2012, elle est à nouveau élue comme suppléante de Xavier Bertrand.

Elle est faite chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur le 1er janvier 2013. 

Son activité récente GEEA