David DOUILLET, Député des Yvelines

Après une extraordinaire carrière sportive et six titres internationaux majeurs (deux titres olympiques, quatre titres mondiaux), David Douillet s'investit en politique à partir de 2009, considérant que c’est le meilleur moyen de rendre à son pays ce que ce dernier lui à offert comme possibilités d’évolution, à lui, le « gamin de la campagne » de Basse-Normandie.

Il rejoint alors l’UMP, dont il partage les valeurs, et en mars 2009, il est nommé secrétaire national à la vie sportive de l’UMP. Il sera ensuite candidat, investi par l’UMP, à l’élection législative partielle dans la 12e circonscription des Yvelines des 11 et 18 octobre 2009. Avec 52,10 % des suffrages exprimés au second tour, il est élu député face au maire socialiste de Poissy, Frédérik Bernard.

En mars 2010, il est élu conseiller régional d’Île-de-France pour le département des Yvelines sur la liste de Valérie Pécresse.

Le 29 juin 2011, il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Français de l’étranger. Il installera ce secrétariat d’Etat, nouvellement créé, conformément à la promesse faite par Nicolas Sarkozy aux Français résidant à l’étranger en 2007. Depuis lors, ce secrétariat d’Etat perdure, validant ainsi la légitimité de sa création.

Le 26 septembre 2011, il est nommé ministre des Sports, suite à l’élection de Chantal Jouanno au Sénat. Il occupera ce poste jusqu’à la démission du gouvernement de François Fillon, en mai 2012.

Le 17 juin 2012, il est réélu député de la 12e circonscription des Yvelines, avec 54,59% des voix, les habitants des Yvelines saluant avec ce score son engagement de terrain auprès d’eux et son travail parlementaire.

 

Son activité récente GEEA