Olivier BECHT, Député du Haut-Rhin

800px-Olivier_Becht.jpg

Olivier BECHT poursuit ses études de 1995 à 1998 à l'Institut d'études politiques de Strasbourg où il se spécialise en service public. De 1998 à 2000, il suit à Sciences-Po Paris une préparation au concours d'entrée à l'ENA. Il y est admis en 2000. De 2000 à 2001, il effectue son service national. En parallèle, il prépare un diplôme d'études approfondies (DEA) en finances publiques et fiscalité délivré par l'université Paris II Panthéon-Assas, qu'il obtiendra en 2001. En 2002, il intègre l'ENA (promotion Léopold-Sédar-Senghor, la même que celle d'Emmanuel Macron). Il effectue alors de janvier à juillet un stage au sein du cabinet du préfet de la région Lorraine, Bernadette MALGORN. De 2002 à 2003, il est stagiaire auprès de l'Ambassadeur de France au Danemark, Régis de BELENET, pendant la présidence danoise de l'Union européenne. À l'issue de son cursus d'énarque, il intègre la magistrature administrative. Après une formation au sein du Conseil d'État d'avril à septembre 2004, il est affecté au Tribunal administratif de Nancy en qualité de conseiller, puis de Premier conseiller.

Elu député du Haut-Rhin en 2017, il est membre de la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées où il n'hésite pas à défendre le budget lorsque celui-ci subit une baisse drastique. Il défend également certaines prises de position de son groupe à l'Assemblée, que ce soit sur l'avenir de l'Europe, ou sur l'accord fiscal pour l'Euroairport, dont il a été un des négociateurs dès le départ en tant que Président délégué de l'agglomération de Mulhouse. Il s'est également attaché à la question de la sécurité sociale des frontaliers, étant l'instigateur d'un courrier commun à l'ensemble des parlementaires haut-rhinois pour un règlement à l'amiable de la situation par la Ministre de la Santé.

Restant fidèle à ses convictions pro-européennes et à ce qu'il avait annoncé durant la campagne, il rejoint le groupe Les Constructifs dès sa fondation. Il devient ensuite l'un des co-fondateurs d'Agir, la droite constructive, chargé spécifiquement de la coordination des idées aux côtés de Fabienne KELLER.

 

Énarque et magistrat administratif, il fut auparavant le maire (« centriste indépendant ») de Rixheim, président délégué de Mulhouse Alsace Agglomération et vice-président du Conseil départemental du Haut-Rhin.

Son activité récente GEEA